Séjour à Paris : à la rencontre de son patrimoine industriel

A Paris, on connaît, le Louvre, la tour Eiffel, la Seine… bref la carte postale ! Ce que l’on sait moins, c’est que la capitale a également été une ville industrielle très dynamique. A l’image du Grand Palais, qui fût autrefois une gare, beaucoup de bâtiments parisiens sont issus d’une réhabilitation post-industrielle. L’équipe de votre hôtel, du 10ème arrondissement de Paris, est partie sur les traces de ce passé à travers les rues parfois oubliées de la capitale.

L’ancienne tapisserie-literie Mosca

Au 42 Rue d’Avron, dans le 20ème arrondissement, vous croiserez une vieille enseigne située au-dessus d’un porche qui donne sur une cour intérieure et un vieil atelier. On peut y lire “Fabrication & réfection de tapisserie-literie (…) maison Mosca”. Liquidée par le tribunal de commerce de Paris en 2016, la maison Mosca est un vestige du passé industriel de la capitale. En effet, au début du 20ème siècle, le quartier accueille ébénisteries, entreprises de déménageurs ou bien encore une manufacture de vêtements. A mi-chemin entre l’industrie et l’artisanat, l’ancienne fabrique de literie et de tapisserie, reconnaissable par sa verrière et sa cheminée, est aujourd’hui occupée par des logements neufs de grand standing.

La rue Jacques Louvel-Tessier, à 2 pas de votre hôtel dans le 10ème arrondissement

Dans la rue Jacques Louvel-Tessier, ancienne rue Corbeau, se font face deux anciens bâtiments industriels. Le premier fût autrefois le siège de la Lithographie parisienne, quand l’autre abritait la sous-station électrique du temple. Sur le fronton des deux édifices on peut encore admirer les vieilles enseignes. En fonctionnement jusque dans les années 1990, l’imprimerie a aujourd’hui disparu. Seule subsiste sa façade de fer et de briques qui date de 1923  et qui abrite désormais une galerie d’art. En face, on peut observer, enchâssée dans une maçonnerie de briques, la magnifique façade vitrée des installations de transformation électrique réalisée par Paul Frissé. Le bâtiment a été inscrit à l’inventaire des monuments historiques en 1992. Il accueille aujourd’hui un centre d’urgence  géré par Emmaüs.

Lors de votre séjour à Paris, égarez-vous à La Claverie du faubourg saint-Martin

L’usine de fabrication de corsets : Claverie, située au 234 rue du Faubourg Saint-Martin, est une curiosité à visiter absolument. Laissée dans son “jus”, on peut encore observer ses anciennes vitrines, son escalier monumental, ses comptoirs et ses lustres dorés ainsi que ses vitraux. Classé au monument historique en 1921, et facilement accessible depuis votre hôtel parisien du 10ème arrondissement, le lieu mérite qu’on s’y attarde. Pendant plusieurs décennies des corsets, des gaines ou encore de la lingerie fine sortiront de la manufacture. Aujourd’hui, l’entreprise n’existe plus mais l’atelier sert de décor à de nombreux films d’époque.